Article du Journal du Jura
Samedi 13 août 2016

La cuvée 2016 portée par la météo

Plusieurs centaines d’enfants ont profité des activités organisées toute cette semaine.

 

Les enfants du Jura bernois étaient en effervescence toute cette semaine avec la tenue du Passeport vacances. Aux fourneaux pour concocter des petits plats, en nature pour découvrir les merveilles de celle-ci ou sur un terrain pour se défouler: les kids de la région avaient de quoi se faire plaisir.

Hier, à l’heure d’une première appréciation globale de la semaine, la satisfaction était de mise du côté des organisateurs. «Le bilan est plus que positif, notamment grâce à la météo qui, sauf mardi peut-être, a été très bonne», relevaient Davina et Joël Bouchat, de Sorvilier, qui assument le secrétariat du Pasvac. «Aucune activité n’a dû être annulée en raison de mauvaises conditions météorologiques, ce qui est rare!» Ceci a évidemment réjoui les enfants et les parents, mais aussi les organisateurs. «Une annulation d’activité engendre pas mal de boulot, puisqu’il faut avertir tous les participants et, ensuite, procéder au remboursement», expliquent les responsables du secrétariat, qui savent de quoi ils parlent.

Quand bien même les chiffres définitifs ne sont pas encore connus, la participation des enfants se profile être très bonne. Une fois encore. «Elle devrait se situer dans le même ordre de grandeurs que ces dernières années, à savoir quelque 1000 enfants», glisse Joël Bouchat. Ce nouveau succès a été rendu possible grâce au comité du Pasvac.16, aux organisateurs d’activités, aux accompagnants et aux divers soutiens financiers. En résumé: un gros investissement venant de toutes parts qui répond à un réel besoin.

 

Motiver les 13-16 ans

L’offre du Pasvac 2016 contenait pas moins de 196 activités. Ce qui était beaucoup. Environ 20 d’entre elles ne se sont finalement pas déroulées en raison d’un nombre insuffisant de participants.

Chaque édition du Pasvac comporte son lot de nouveautés et d’ajustements. Celui opéré pour l’activité de l’hélicoptère (Le JdJ de mardi), à savoir la redynamiser en proposant des départs depuis Tramelan et non plus La Chaux-de-Fonds, a ravi les organisateurs. «La participation a été excellente et nous avons dû refuser du monde. Les éloges ont en outre été nombreux.» Ce succès donne d’ailleurs des idées à Joël et Davina Bouchat pour l’année prochaine: «Pourquoi ne pas prévoir deux sites de départs dans le Jura bernois...»

Parmi les défis à relever pour les prochaines années, le Pasvac tentera de (re)motiver les grands, à savoir les 13-16 ans, à s’inscrire plus nombreux. En outre, l’organisation générale continuera à se moderniser. «Une des idées consiste à revoir le site internet, notamment dans le but que les parents puissent aussi y trouver des infos sur les inscriptions de leurs enfants», indique Joël Bouchat, précisant que tous ces éléments seront encore discutés en comité.

Ce qui est sûr, c’est que pour les enfants la prochaine activité s’appelle... école!

 

Retour